Tendances 2020, décryptage !

Retour

Tendances, nouvelles modes, nouvelles matières, nouvelles teintes, nouvelles coupes… Chaque jour nous sommes inondées d’informations sur les réseaux, dans notre boîte mail sans parler de la presse spécialisée. Si bien que la future mariée qui sommeille en vous ne sait plus où donner de la tête !

Mais à quoi bon tant de nouveautés si on ne fait pas le tri ?

Parce que vous nous le demandez souvent ,voici notre vision des tendances à venir. Pour qu’en 2020, vous soyez plus que jamais libres, authentiques et féminines. Modernes mais jamais déguisées !

Toujours à l’affût des pièces qui font référence et des créateurs dans l’air du temps. Chez Blanc Crème nous avons analysé les tendances qui feront la mariée de 2020. Pour n’en garder que l’essentiel, le meilleur sans pour autant bousculer les codes!

Le dénominateur commun pour la saison 2020 reste sans conteste le Blanc ! Cependant les coupes et les matières font subtilement évoluer la robe de mariée. Elle est, elle aussi, soumise à des envies qui vont de pair avec l’évolution de la mode.

Tout d’abord la coupe :

On assume des robes plus ajustées, plus « couture « qui épousent le corps tel une seconde peau. Certainement car les femmes se marient plus tard, les robes de mariées adoptent de nouvelles proportions au caractère plus assumé.  Des lignes simples qui laissent deviner le corps sans jamais le mouler, ni le serrer.

On note également des volumes exagérés aux manches et des jupes plus travaillées avec un esprit bohème qui persiste mais qui réinvente ses codes.

La féminité oui, la petite fille dans les champs non !

Du côté des matières:

En 2020 le satin de soie fait son grand retour !
Matière des robes vintage par excellence, lumineuse et flatteuse, elle épousera votre silhouette tout en lui donnant un côté rétro et glamour. Depuis deux saisons, nous sélectionnons, les yeux fermés, les créations de A LA ROBE en satin de soie pour leur luminosité et la beauté de leurs tombées.

Transparence, drapés et broderies:

Les créateurs affinent leurs techniques pour sublimer la matière.
Les jeux de drapés se mêlent à la transparence des tulles brodés et de la mousseline délicate. Donnant du relief au blanc et le sortant ainsi de son coté  « classique ».
On enfile un 
top transparent plumetis Donatelle Godart pour une allure romantique et espiègle. On drape sur sa robe un cache-coeur aérien en organza Luna Bea et on troque son voile pour une cape fluide en dentelle de coton Céline de Monicault … Le tour est joué !

La couleur Gold:

Autrefois considéré comme bling-bling, le doré a opéré un retour en force dans les tendances depuis quelques saisons déjà !
Nous l’avons d’abord adoptée par petites touches avec des boucles d’oreilles, des pics à cheveux ou encore un sac bijoux !

De Chanel le sublimant en total look dans un décor égyptien, au Red Carpet glamour Hollywoodien, il n’aura pas fallu attendre bien longtemps, pour que la robe de mariée dorée pointe le bout de son nez!

Difficile au début de se projeter, mais une fois essayée vous serez surprise de son éclat sur la peau. De son côté glamour et de son allure de mariée intemporelle ! Lancez-vous, dans quelques années la robe Gold sera un incontournable…

Les accessoires :

Cette saison, plus que jamais, ils sont à l’honneur et méritent toute notre attention.

Car eux aussi traversent les saisons et font désormais partie intégrante de la tenue de la mariée et de ses Bridesmaids !

Les accessoires de cheveux se font oversize, les boucles d’oreilles dépareillées et la perle modernisée ! Comme ici chez Timeless Pearly et Rue Belle

N’ayez pas peur d’accumuler, de mixer et surtout de les porter !
Si le voile peut se suffire à lui-même, 
n’oubliez pas qu’une fois enlevé vous pouvez jouer et assumer un look plus « soirée ».

Pour plus d’inspiration n’hésitez pas à jeter un oeil à nos LOOKBOOKS. ainsi qu’à notre compte Pinterest !

Maintenant à vous de conquérir les nouvelles tendances et de les partager avec nous #lesfillesencreme !

Article rédigé par Charlotte Galy.
Crédits photos : Yann Audic, Charlotte Lapalus, Raphael Cei