LES AMBASSADRICES

Retour

Les voila ! Jenna, Roxane, Marie, Emilie et Julie ! Nous sommes fiers d’avoir croisé le chemin de ces 5 femmes exceptionnelles, nos ambassadrices.

Quand nous avons ouverts en Septembre, nous avions une mission et une vision.

Une mission, celle de sélectionner des créateurs déjà installés ou en devenir mais avec tous la même envie de bousculer l’air du temps tout en conservant les codes de la mariée. Une vision, celle que la femme n’est pas uniquement romantique ou poétique donc pourquoi devrait elle l’être le jour de son mariage.

Pour assurer ces deux aspects nous avons rencontré de nombreuses femmes, déjà mariées ou à l’aube de le devenir. Nous avons rencontré de nombreux créateurs en France puis dans le monde. Tout cela pour mieux comprendre la femme que nous voulions accompagner et habiller.

Tout naturellement, au fil de nos rencontres, il est apparu évident que nous avions visé juste.

Nous avons rencontré des femmes d’origines et de parcours différents qui ont envie d’autres choses pour leur mariage. Qui ont envie d’une robe qui les mettra en valeur elle. La femme d’abord, la robe ensuite.

Parmi elles, 5 femmes nous ont fait confiance et il nous semblait important de partager avec vous aujourd’hui qui elles sont. Comment elles perçoivent la mariée moderne. Ce qui leur tient à cœur pour ce jour là et ce qu’elles gardent de leur expérience chez Blanc Crème ! Des ambassadrices qui nous confortent que chaque jour, nous devons continuer à trouver les meilleurs créateurs tout en vous offrant un service de très haute qualité. Des ambassadrices qui nous prouvent que se dire « oui » n’a jamais été aussi moderne !

Aujourd’hui nous partageons avec vous les portraits de Julie et Emilie ! Jeudi prochain nous partagerons ceux de Roxane, Jenna et Marie ! Bonne lecture !

Portraits réalisés chez Blanc Crème par Aude Lemaitre / Make Up Emilie Green

Julie

 

Julie, quel regard portes tu sur la mariée d’aujourd’hui ?

Une mariée libre, moderne et qui assume ses choix ! En 3 mots : liberté, style et accessoires !

Comment insuffler plus de mode dans sa tenue de mariée ?

En accessoirisant avec des pièces étonnantes mais aussi de la vie de tous les jours (comme un perfecto en cuir) et avec une coiffure & maquillage très naturels.

Comment définis tu ton expérience chez Blanc Crème ?

Ce fut une expérience très rassurante. Le choix d’une robe est assez stressant ! Cet endroit est pensé comme un cocon qui met en valeur « la femme » !

Quelle pièce de ton univers personnel tu pourrais mixer avec ta robe de mariée ? 

Sans hésitation, une paire de baskets blanches !

Emilie
Emilie

 

Emilie, quel regard portes tu sur la mariée d’aujourd’hui ?

Elle est à la croisée des deux chemins : entre une forme de traditionalisme et une certains émancipation de la femme. Dans ma conception égalitariste du couple, je vois la mariée comme une femme assumée, forte et sure d’elle.

En 3 mots : forte, féminine et fraîche !

Comment insuffler plus de mode dans sa tenue de mariée ?

Tout est dans l’attitude ! Je ne sais pas si on peut suivre toute la mode pour sa robe de mariée. Ce qui compte c’est d’être soi-même pour ce jour là. Il faut insuffler l’amour !

Comment définis tu ton expérience chez Blanc Crème ?

Je n’ai qu’un mot « bienveillance » !

Pour mon mariage je n’ai souhaité m’entourer que de personnes bienveillantes à notre égard. La créatrice de Blanc Crème est la douceur incarnée. Je n’oublierai jamais son regard plein de gentillesse quand j’étais émue d’avoir trouvé avec elle LA robe dans laquelle j’allais me lancer dans la plus belle aventure de ma vie !

 

 

Un objet qui ne te quitte jamais et que tu porteras pour ton mariage ?

Ma montre !

Ce même modèle iconique des plongeurs que j’ai toujours connu au poignet de mon père, mon icône à moi. A chaque fois que je la regarde, je remonte le temps, à l’époque où je sautais à l’eau pour rejoindre mon père qui lui remontait lentement de sa plongée au large de Capu di Muru. Derrière mon masque, je l’observais de longues minutes fixer méthodiquement cette montre qui allait rythmer ses paliers de décompression.

C’est bientôt l’heure pour lui de m’emmener jusqu’à cette petite église d’Argiusta, qui gardera en mémoire l’un des plus beaux moments entre un père et sa fille…

Découvrez très bientôt la suite des portraits de nos Ambassadrices dans notre Journal !