CARTE BLANCHE à LAURENCE REVOL

Retour

Aujourd’hui nous accueillons l’une des mes photographes préférées.Vraiment.

Une femme au talent fou, au charme évident et au sourire parfait. Cette femme s’appelle Laurence REVOL. Elle a des doigts de fée et un œil unique.

Elle sait sublimer les femmes pour qui elles sont au délà des stéréotypes. Vous l’aurez compris, nous partageons avec Laurence la même apétence pour les femmes d’aujourd’hui ! CARTE BLANCHE lui ai donnée, vous allez adoré !

Bonjour Laurence ! Peux tu te présenter ?

Photographe et co-fondatrice d’Epouse-moi cocotte. Un gros rire qui déborde, une passion pour les jeux de piste, les cabanes, les canapés velours à franges, porter des combis, le tahini, l’architecture des 70′, Sophie Calle, les lettres manuscrites et Guy Bourdin.

Quel regard portes tu sur le mariage aujourd’hui ?

Le visuel est vraiment devenu une composante essentielle dans le mariage aujourd’hui. Les futurs mariés se créent une identité forte dès l’envoi du faire-part qui traverse ensuite naturellement tous les postes le jour J, de la déco au stylisme. Chaque mariage est devenu un vrai tableau Pinterest.

On est loin de l’esprit que je nomme « coucou derrière les arbres » (en hommage aux photos de l’époque), où le truc qui prenait le plus de place dans la journée était la mariée se déplaçant avec sa robe brillante énorme.

Quels mots pourraient décrire selon toi la mariée moderne ?

Nature, authentique, libre, belle, puissante.

 

Tu côtoies beaucoup de femmes grâce à la photopgraphie soit dans la mode soit dans le mariage. Quels conseils tu aurais envie de donner à celle qui ont décidé de sauter le pas et de dire Oui ?!

Attention à cet instant précis, c’est simplement la photographe qui va parler : les filles, lâchez-vous sur la robe (la combi ou le costume d’ailleurs… je repense à la tenue de Solange Knowles pour son wedding, une référence ultime !).

Quand je tombe sur une mariée en culotte gainante et soutif Playtex, volontairement visible sous une « robe » (enfin une enveloppe moulante transparente de dentelle), je suis en transe (Merci Valentine pour ton audace). Pensées aussi pour Marine, Pia, Lisa, Camille… des femmes de goût avec des choix de robes de mariée très pointus qui m’ont inspirée et permise de m’exprimer comme si j’étais sur un shoot édito mode.

 

 

As-tu quelques bons plans mariage à partager ?

Cette invention magique : la fripe !

SI je mariais, j’irais dénicher une pièce unique : un accessoire, un bijou ou ma tenue du lendemain, voire même ma robe du jour J (véridique, une amie a trouvé la sienne aux puces de Saint Ouen, coucou Jeanne !), j’adore pratiquer cette chasse aux trésors bon marché / éco responsable, ça fait partie de mon quotidien, mon dressing étant majoritairement composé de pièces chinées.

 

 

Quelles pièces recommanderais-tu dans la sélection Blanc Crème ? 

Foudroyée instantanément par les boucles d’oreilles MARINHA ou les TROPEA !

Je milite pour la paire de boucles fortes + un rouge sur les lèvres qui subliment une femme et peuvent la rendre charismatique, même en pyjama.

 

 

Retrouvez la géniale Laurence ici !

Vous pouvez découvrir tous les talents de l’agence Epouse Moi Cocotte, !

Crédits photos : Laurence Revol / Sarah Guéméné